Newsletter #1 - 2 décembre 2020

banniere
banniere

L'organigramme de l'ENSEEIHT compte désormais le nouveau service "Initiatives Pédagogiques N7" (IPN7) dont la mission est d'accompagner les enseignantes et les enseignants dans la réussite des transformations qu'elles et ils entreprennent. Fort d'un ingénieur pédagogique à plein temps et d'enseignant·e·s ayant contribué au succès de La DyP, cette nouvelle équipe est au service de tous les départements de l'ENSEEIHT. Sous le pilotage de la Direction des Études, les projets ne manquent pas : évolution du référentiel des compétences et du référentiel enseignant chercheur, identification et valorisation de blocs de compétences, valorisation et renfort des initiatives pédagogiques, prise en main de nouveaux outils numériques pour la pédagogie, etc. N'hésitez pas à consulter les pages Moodle IPN7, à nous écrire à l'adresse ipn7@toulouse-inp.fr et à réserver le meilleur accueil à cette lettre d'information ainsi qu'aux suivantes.

Olivier Thual, chef du service IPN7


Flash News

  • Des licences Zoom PRO pour tous les intervenants (EC, vacataires...) et les étudiants. Plus d'infos ici.
  • Mieux encadrer les travaux de groupes de vos étudiants ? Participez à la formation du SiUP du 17 décembre.
  • Comment prendre en compte les étudiants autistes Asperger dans vos enseignements ? Inscrivez-vous à la formation du 17 décembre organisée par Aspie Friendly.


    L'interview

    À chaque édition, retrouvez l'interview d'un enseignant qui a accepté de partager ces expérimentations pédagogiques.


    JF : Bonjour Thomas. Est-ce que tu pourrais m'expliquer en quelques mots le cadre de ton expérimentation pédagogique ?

    Thomas : Je viens d'être recruté au département 3EA et je reprends le cours de "Mécanique Lagrangienne" en 2A. J'ai 10h de CM avec environ 70 étudiants.


    JF : Quel était ton objectif ? Pourquoi as-tu décidé d'expérimenter les votes et débats en cours ?

    Thomas : Je voulais rendre le cours plus interactif, y compris pour les étudiants les moins à l'aise à l'oral, afin de pouvoir évaluer le taux d'intégration des principaux concepts du cours. Je voulais également introduire des cassures ludiques pour dynamiser le cours et tenter d'éveiller l’intérêt des étudiants par le jeu.

    JF : Alors comment ça s'est passé ? Concrètement qu'as-tu fait ?

    Thomas : J'avais préparé environ 10 questions qualitatives pour chacun des thèmes du cours, comme celle de la nacelle par exemple. Je commençais souvent mon cours par quelques questions pour résumer le cours précédent. J'introduisais ensuite une série de questions après chaque concept fondamental pour fournir des exemples applicatifs concrets et améliorer leurs compréhensions. Les étudiants répondaient aux questions grâce aux boitiers de vote de l'ENSEEIHT.




    JF : Au final, qu'en as-tu pensé et quelles améliorations envisages-tu pour l'année prochaine ?

    Thomas : J'ai trouvé le concept génial ! J'ai senti une vraie implication des élèves qui attendaient impatiemment la prochaine série de questions. J'ai également beaucoup apprécié les voir discuter et débattre entre eux pour comprendre et répondre aux questions difficiles. Je recommencerais sans hésiter l'année prochaine en essayant peut-être de complexifier encore plus certaines questions afin de les stimuler, les mettre à défi, et multiplier les débats dans la classe.

    JF : Merci Thomas, et à bientôt !


    Vous voulez partager l'une de vos expériences dans la prochaine newsletter ? C'est très simple, écrivez-nous !

    Last modified: Monday, 28 June 2021, 12:20 PM